Présentation de la Fesac

Une fédération créée en 1998

La Fesac (Fédération des entreprises du spectacle vivant, de la musique, de l’audiovisuel et du cinéma) a été fondée en 1998, pour traiter les dossiers sociaux communs à l’ensemble de ces secteurs, principalement ceux relatifs aux salariés intermittents du spectacle.

Par arrêté du 18 octobre 2017, elle a été reconnue comme l’organisation professionnelle d’employeurs représentative au niveau national et multiprofessionnel dans le secteur du spectacle vivant et enregistré.

A ce titre, la Fédération est régulièrement consultée au plus haut niveau de l’Etat, notamment dans le cadre des réformes engagées par le gouvernement (assurance chômage, formation professionnelle, apprentissage, retraites, etc).

Les missions de la Fesac

Véritable force de proposition dans le domaine social, la Fesac est au service des secteurs économiques qu’elle regroupe pour favoriser leur représentation collective.

La fédération :

  • assure la coordination des actions sociales des employeurs du spectacle,
  • représente les entreprises du spectacle auprès des pouvoirs publics et des partenaires sociaux,
  • négocie des accords professionnels.

La Fesac a notamment négocié et conclu le 28 avril 2016 avec les organisations syndicales un accord sur l’indemnisation du chômage des salariés intermittents du spectacle.

La présence de la Fesac

Elle est représentée au Conseil National des Professions du Spectacle (CNPS), dans les instances de protection sociales du spectacle (AUDIENS, CMB, Caisse des Congés Spectacle), dans celles de l’AFDAS, pour la formation professionnelle, au Comité d’écoute des salariés intermittents (CESI).

Plus récemment, elle est également présente au sein du Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (CNEFOP), du Conseil d’Orientation des politiques jeunesse (COJ), du Comité d’orientation du Compte personnel d’Activité (CPA), et siège au Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche artistiques et culturels (CNESERAC).

A l’échelle départementale et régionale, la Fesac intègre progressivement d’autres instances, comme les observatoires d’analyse et d’appui au dialogue social et à la négociation dans les entreprises de moins de 50 salariés, ou les CREFOP.